Distributeur de solutions pour les professionnels du bâtiment
+ de 50 000 produits en stock
Livraison en 24h
Souhaitez-vous utiliser notre configurateur de tiroir sur mesure ? Nouveau projet Mes projets
Suggestions de recherche :
  1. Accueil
  2. Guides de choix
  3. Comment assurer une bonne aération dans un bâtiment ?

Comment assurer une bonne aération dans un bâtiment ?

Quels sont les principes de fonctionnement d’une entrée d’air et ses avantages ?

L’entrée d’air est un élément essentiel du système de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée). Le rôle de la VMC consiste à extraire l’air vicié à l’extérieur de l’habitation grâce à des bouches d’extraction, et à faire entrer de l’air neuf dans la maison grâce à des entrées d’air (souvent placées dans les menuiseries comme les fenêtres ou les portes)

Elle assure l’amenée d’air neuf dans les pièces principales du logement (chambres, séjours) et dans les locaux tertiaires, répondant ainsi à plusieurs objectifs en terme de confort de vie et d’hygiène :

  • Évacuer l’air vicié par différents polluants (graisse de cuisson, tabac, COV...).
  • Lutter contre l’humidité pour éviter la formation de moisissures nocives pour la santé.
  • Éviter la stagnation de gaz émis par les différents types de chauffage (chauffe-eau au gaz, insert, poêle...).

L’entrée d’air est fondamentale dans son rôle d’aération de la maison, si l’habitat est construit après l’année 1982, il y a obligation d’en poser une.

Schéma présentant le fonctionnement d’une entrée d’air
  • 1 Amenée d’air neuf par les entrées d’air
  • 2 Bouches d’extractions pour les sanitaires et la cuisine
  • 3 Conduits d’évacuation de l’air vicié
  • 4 Caisson d’extraction type VMC
  • 5 Rejet de l’air vicié en extérieur par sortie de toiture

Quelles sont les conséquences d’absence d’une entrée d’air ?

L’entrée d’air permet de purifier l’air de votre habitat, sans entrée d’air vous serez certainement confronté à des problèmes tels que :

  • Développement d’humidité et donc de la condensation dans votre intérieur,
  • des moisissures sur vos murs,
  • un air ambiant de très mauvaise qualité et donc nuisible pour votre organisme.

Quels sont les différents types d’entrées d’air ?

Entrées d’air filtrantes

Ces entrées d’air dernière génération permettent de capter les polluants extérieurs pour une qualité d’air optimale. Utilisé avec une VMC simple flux ou une VMC double flux, cet équipement est en mesure d’éliminer les principaux polluants présents dans l’air.
En captant les pollens et les bactéries extérieures à l’air d’un système de filtres, l’entrée d’air filtrante purifie l’air avant de le réinjecter à l’intérieur de la maison.
Ayant subi un premier traitement, l’air de la maison est de meilleure qualité. Les entrées d’air filtrantes sont idéales pour lutter contre les allergies et pour offrir un meilleur cadre de vie aux occupants du logement.

Entrée d’air filtrante de la marque ALDES
Découvrez nos entrées d’air filtrantes

Entrées d’air autoréglables

Dans un système de VMC autoréglable, les entrées d’air autoréglables garantissent un débit d’air neuf constant, quelles que soient les conditions atmosphériques ou l’occupation des pièces. Pour respecter les exigences, les entrées d’air doivent être installées selon le tableau ci-dessous :

LogementTypeChambreSéjour
CollectifF1x2 module 45
F21 module 302 module 30
F31 module 302 module 30
F41 module 301 module 45
F51 module 301 module 45
IndividuelF31 module 301 module 45
F4 et +1 module 221 module 45

Entrées d’air hygroréglables

Dans un système de VMC hygroréglable, les entrées d’air hygroréglables, assurent non seulement l’amenée d’air neuf, mais aussi la répartition des débits entrants dans le logement en fonction du taux d’humidité, donc du besoin de ventilation de chaque pièce principale : chambres et séjour.

Contrairement aux entrées d’air autoréglables, les entrées d’air hygroréglables prennent en compte les conditions atmosphériques et l’occupation des pièces. Elles ajustent le débit d’air renouvelé en fonction du niveau d’humidité ambiante ce qui a pour conséquence d’éviter les consommations inutiles. Le débit n’est donc pas distribué de manière homogène entre toutes les pièces principales mais réparti en fonction du nombre d’occupants dans la pièce et de leur mode de vie (températures différentes d’une chambre à l’autre, dans le séjour...).

Schéma du principe de la VMC simple fluxSchéma du principe de la VMC double flux

Entrées d’air acoustiques

Parmi les entrées d’air précédemment présentées il est possible de choisir une option supplémentaire. Les entrées d’air acoustiques qui peuvent être autoréglables ou hygroréglables sont conçues pour laisser passer l’air en limitant le passage du bruit.
L’isolement acoustique est le terme employé lorsque l’on cherche à limiter la propagation du bruit dans les différentes pièces environnantes. Les performances acoustiques des entrées d’air se traduisent par l’isolement acoustique normalisé Dn,e,w + Ctr en dB et résultent d’une mesure en laboratoire.
Pour un classement de façade à 30 dB, la performance des entrées d’air à mettre en œuvre dépend de la surface du local dans lequel sont placées la ou les entrées d’air :

  • Si surface du local en m² divisée par le nombre d’entrées d’air ≥10, ⇒ classe ESA 4
  • Si surface du local en m² divisée par le nombre d’entrées d’air < 10, ⇒ classe ESA 5
CertificationEssai en cours de validité
Collectif39> Dn, e, w + Ctr ≥ 36 dB41> Dn, e, w + Ctr ≥ 38 dB
IndividuelDn, e, w Ctr ≥ 39 dBDn, e, w Ctr ≥ 41 dB

Pour des isolements de façade supérieurs à 30 dB, il convient alors de mettre en oeuvre des silencieux de performances supérieures généralement installés en maçonnerie, et dont le niveau de performance est déterminé par le calcul.

Entrée d’air autoréglable à isolation acoustique - Isola 2 ANJOS

Rappel de la réglementation

En France, par exemple, l’article 4, modifié le 28 octobre 1983 impose de débits minimaux à respecter dans le cas d’une installation VMC simple flux hygroréglable :

Nb de pièces principales1234567
Débit total minimal en m3/h101010520253035

Exigences aérauliques

Suivant les arrêtés du 24 Mars 1982 et du 28 Octobre 1983, l’aération des logements doit pouvoir être générale et permanente. La circulation de l’air doit se faire principalement par entrée d’air dans les pièces principales et extraction dans les pièces de service.

Les produits utilisés en entrée d’air pour VMC doivent être conformes aux exigences de la norme E51-732 et être dimensionnés et installés conformément aux normes XP P 50-410 et NF P 50-411.

Exigences acoustiques pour les bruits extérieurs

En ce qui concerne les bruits extérieurs, plusieurs textes s’appliquent : les arrêtés du 30.06.99, les textes pris en application de la loi n° 92.1444 du 31.12.92 relative à la lutte contre le bruit et du code de la santé publique, et pour les logements construits au voisinage d’aérodromes, l’article 2 de l’arrêté du 06.10.78.

De manière générale, le 1er arrêté du 30.06.99 impose que les pièces principales et cuisines des logements présentent un isolement acoustique standardisé minimal de 30 décibels vis-à-vis d’un bruit de trafic urbain d’origine routière ou ferroviaire.

Des contraintes plus fortes sont exigées lorsque les habitations sont construites dans une zone affectée par le bruit au sens du décret n° 95.21 du 09.01.95. Les valeurs d’isolement à respecter sont alors déterminées en application de l’arrêté du 30.05.96.

Quelle est la composition d’une entrée d’air ?

Les éléments extérieurs : les déflecteurs

Les entrées d’air sont composées d’éléments extérieurs, les déflecteurs. Leurs corps sont moulés en résine spéciale résistant aux U.V. et leur forme permet de de protéger la mortaise des pénétrations d’eau de pluie.

Déflecteur de la marque NICOLL
Découvrez nos déflecteurs

Les éléments intérieurs : les régulateurs

Leurs corps sont moulés en polystyrène choc ou similaire. Ils permettent de réguler de débit d’air les traversant. Les solutions aérau-acoustiques comportent des éléments absorbants acoustiques pour piéger les bruits en provenance de l’extérieur.

Régulateur de la marque NICOLL
Découvrez nos régulateurs

Quels sont les types de montage ?

Selon la configuration du logement, les entrées d’air peuvent être installées en menuiserie, sur les coffres de volets roulants et en traversée de mur.

Le montage en menuiserie

Schéma d’un montage en menuiserie d’une entrée d’air

Pour ce type de montage, l’entrée d’air est accompagnée d’un auvent. L’auvent permettra d’éviter la pénétration d’eau à l’intérieur du logement et doit, de ce fait, être placé de telle sorte à assurer l’étanchéité.

Pour assurer un certain débit d’air, il est important de bien réaliser sa mortaise. La mortaise doit être percée en partie haute et centrée de la menuiserie afin que l’entrée d’air soit bien centrée sur la fente.

Orienter les volets de votre entrée d’air vers le haut vous permettra d’éviter les sensations de courants d’air. Si le plafond est trop proche de la fenêtre, il est possible d’ajouter une entretoise pour orienter le flux d’air à l’horizontal.

Le montage en traversée de mur

Pour le montage en traversée de mur, l’entrée d’air est accompagnée d’un auvent et d’un tube cylindrique. L’entrée d’air s’installe en partie haute d’un mur de façon à éviter les courants d’air gênants pour l’occupant et favoriser un bon brassage de l’air dans la pièce. Le tube circulaire relie les deux extrémités dans le mur.

Schéma d’un montage en traversé de mur d’une entrée d’air

Le montage en coffret de volet roulant

Ce montage ne nécessite pas d’auvent. C’est l’espace dans le coffre de volets roulants qui est utilisé en tant que fente extérieure de l’air entrant et permet l’étanchéité du dispositif. La mortaise doit être réalisée sur la face verticale interne du coffre de volets roulants. La découpe doit se prolonger à travers l’isolant pour déboucher dans le coffre de volets roulants.

Visuel d’une entrée d’air en coffret roulant

Comment installer son entrée d’air ?

Mise en oeuvre d’une entrée d’air

La mise en œuvre des entrées d’air requiert le percement d’une mortaise (fente) dans l’enveloppe de la construction (fenêtres, caissons de volets roulants, etc…).

Schéma présentant les dimensions standardisées de percement d’une mortaise

Cet orifice doit respecter (dans son passage minimum) des dimensions standardisées :

  • Sur les menuiseries bois ou les anciennes menuiseries PVC et aluminium lors de rénovation on retrouve souvent une mortaise de 250 x 15 mm.
  • Sur les menuiseries PVC et aluminium actuelles, afin de répondre aux exigences mécaniques des profils la mortaise est formée de 2 fentes, souvent de 172 x 12 mm séparées de 10 mm

Installation d’une entrée d’air

Les entrées d’air doivent être montées uniquement dans les pièces principales : chambres, séjour, salon.
Elles doivent être positionnées, si possible, dans la partie haute des fenêtres ou sur la face verticale du coffre des volets roulants pour un meilleur balayage des pièces.
Le flux d’air entrant doit être orienté et dirigé vers le plafond ce qui évite l’effet courant d’air.
Le nombre d’entrées d’air doit être conforme à l’étude thermique ou à défaut aux règles en vigueur à la date de construction du bâtiment.

Comment fixer une entrée d’air Atlantic ?

Maintenance d’une entrée d’air

Les entrées d’air tout comme les VMC ont tendance à s’encrasser rapidement, veillez à les nettoyer au moins deux fois par an pour préserver une efficacité optimale et vérifier qu’elles fonctionnent encore correctement. Le nettoyage consiste à démonter le mécanisme et à le dépoussiérer entièrement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus